Comment utiliser un stabilisateur caméra?

La technologie ne cesse de nous surprendre avec des équipements hors du commun qui nous dépannent dans notre vie de tous les jours. Qu’il s’agisse de gros engins ou de petits gadgets, nous ne pouvons que honorer les performances qui y sont incorporées. Presque tous les secteurs détiennent des moyens qui concourent à optimiser leur qualité et productivité.
À côté d’autres activités, le métier de l’image se voit aujourd’hui doté d’équipements aussi efficaces les uns que les autres. Parmi les plus en vogue, nous avons les stabilisateurs pour caméra. D’ailleurs, pour mieux connaître tout ce qu’ils sont capables de faire, nous en parlerons très longuement.
Comme son nom l’indique, le terme est assez technique pour mériter une bonne explication de notre part. D’ailleurs, pour éclairer tous les esprits, nous débuterons notre article par la définition du concept et d’utiliser un stabilisateur caméra. Nous continuerons ensuite dans la définition du fonctionnement de l’équipement pour découvrir concrètement comment l’utiliser en dernier lieu.

Définition du concept

Un stabilisateur caméra, encore appelé steadycam, est un dispositif qui sert de support à un appareil destiné à faire des prises de vue. Il peut s’agir d’une caméra bien évidemment, d’un appareil photo ou encore d’un téléphone. À titre d’exemple, Zeadio stabilisateur portatif avec griffe est spécialisé pour les caméras de différentes marques, à savoir : Samsung, Panasonic, Sony et bien d’autres. Des modèles qui s’adaptent à toutes les caméras présentes sur le marché sont également disponibles. De plus,utiliser un stabilisateur caméra est généralement accessible a tous.

Par ailleurs, parmi les présents sur le marché, il y a ceux réservés à un usage amateur et d’autres pour une utilisation professionnelle ou semi-professionnelle. Il y a de fortes possibilités que vous y trouviez celui qui correspondra à vos besoins. Dans tous les cas, chaque stabilisateur caméra est pensé pour réduire les mouvements ou encore les tremblements lors d’un tournage. Seule précaution exigée : que vous soyez familier à l’utilisation d’un stabilisateur caméra.

Fonctionnement d’un stabilisateur caméra

D’une manière générale, un stabilisateur a pour rôle de fluidifier les prises de vue afin de conférer un résultat professionnel aux images.Il disposera, selon l’ampleur de son utilisation, d’une batterie ou d’un moteur brushless. Dans la plupart des cas, son autonomie avoisine dans les 12 heures pour vous permettre une utilisation non-stop durant toute une journée. La durée de charge étant encore de plus en plus réduite, vous pouvez compter pas plus de 5 heures si vous savez bien choisir votre dispositif. Bien évidemment, avant chaque utilisation d’un stabilisateur caméra, il est nécessaire de bien charger votre stabilisateur pour éviter les pannes en cours de tournage.

Dans certains cas, un stabilisateur doit être utilisé avec quelques accessoires pour une efficacité optimale. Sachez qu’il existe encore d’autres supports assurant en gros les mêmes fonctions comme les bras et les gilets de stabilisation. S’il y a déjà un modèle que vous convoitez, vérifiez bien avec quels accessoires il sera fourni pour éviter les mauvaises surprises. Le plus important est de faire un achat qui vous est rentable.

Comment utiliser un stabilisateur caméra

Il existe un large choix de modèles de stabilisateurs sur le marché actuel. Ne vous inquiétez pas pour autant, les modes d’utilisation sont presque les mêmes. Pour vous permettre d’utiliser votre appareil à bon escient, nous allons essayer d’énumérer les bons gestes à adopter lors de l’utilisation d’un stabilisateur caméra. Vous devez savoir qu’une manipulation responsable de votre part concourra à prolonger sa durabilité.

  • Se conformer à la charge limite

Un stabilisateur caméra, quelle que soit la marque qui le propose, est toujours fourni avec un manuel qui indique le poids maximal à ne pas dépasser. En moyenne, il peut supporter entre 2.5 à 5 kg de charge. Il y a évidemment des types plus lourds qui pourront recevoir jusqu’à plus d’une douzaine de kilos. Si, pour certains cas, vous ne trouvez pas une notice, pensez à vérifier les indications sur l’emballage.
Il est primordial de respecter cette charge limite pour assurer l’efficacité du stabilisateur. Si vous allez au-delà du poids indiqué, l’équilibre vos appareils en sera impacté. En cas de chute, ils risquent tout de suite de se casser.

  • Respecter le modèle conçu

La charge maximale n’est pas la seule règle à respecter, vous devez également utiliser votre stabilisateur selon l’usage indiqué. Concrètement, un stabilisateur pour smartphone ne devrait pas être adopté pour un appareil photo ou un caméscope et vice versa.
Dans le cas où vous tomberez sur des modèles polyvalents, vous serez bien chanceux. Aussi, avant de valider votre achat, pensez à déterminer si le modèle convoité propose une bonne compatibilité.

  • Mettre en place la caméra avec attention

Vous avez votre stabilisateur en main, il vous faut maintenant mettre en place votre caméra. Soyez bien attentive lors de la réalisation de cette tâche. Pour la recevoir, tout stabilisateur comprend un socle bien adapté. Il ne vous reste plus qu’à la déposer délicatement sur ce dernier. N’oubliez pas de bien la visser pour garantir sa stabilité. Les vices d’insertion sont dans la plupart des cas fournis dans le lot commandé.
Pour un petit rappel, il est important de bien vous assurer de la stabilité de votre caméra avant toute intervention.

  • Recherchez l’équilibre

Une confusion à éviter, la recherche de l’équilibre se fait une fois la caméra installée et non avant. D’ailleurs, après sa mise en place, vous devez encore la munir d’un microphone. Passez ensuite par l’ouverture de votre écran ainsi que de tous les accessoires de tournages.
La recherche d’équilibre, comme la pose de la caméra, doit aussi être faite avec une grande vigilance. Ne vous découragez pas si vous ne réussissez pas du premier coup. Vous devez savoir qu’au tout début, ce sera un peu compliqué pour les novices. Avec l’habitude, vous allez vous y retrouver facilement. Dans tous les cas, l’équilibre ne doit pas être faussé, la qualité de votre travail en dépendra. Si nécessaire, munissez-vous des accessoires nécessaires pour réussir. Certains modèles de stabilisateurs demandent l’usage de tournevis ou de clé.

  • Faites un test

Pour un maximum de vigilance, assurez-vous que votre caméra soit bien sécurisée, c’est-à-dire bien vissée sur votre stabilisateur. Le test est une étape nécessaire qui vous aidera à assurer de l’efficacité de votre travail.
Lors de vos essais, pensez à saisir le stabilisateur par le poignet, prenez une bonne posture et enfin faites quelques mouvements pour l’utilisation d’un stabilisateur caméra.

  • Effectuez les paramétrages

Ce sera en fonction de vos essais que vous allez ensuite faire les paramétrages. Vous devez juste entrer dans les différentes options proposées. Une fois les ajustements réalisés, vous n’avez plus qu’à valider le tout. Avant de vraiment commencer votre tournage, prenez le temps de redémarrer le stabilisateur pour une efficacité optimale.
Pour le cas d’un stabilisateur mécanique, aucun paramétrage n’est requis, il vous faudra juste bien installer votre caméra, équilibrer vos accessoires et le tour sera joué.